AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (2017) way down we go. /zeke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: (2017) way down we go. /zeke   Sam 25 Mar - 23:53


Cause they will run you down, down til the dark,
Yes and they will run you down, down til you fall.
La jetée, c'est plutôt joli comme endroit. Enfin tu supposes, parce que toi tu t'en fous pas mal en fait. T'es pas là par choix, t'es presque sûr que tu as réussi à te perdre en réalité. Faut dire que depuis que t'es à Rockland, six mois même pas, tu as pratiquement pas mis les pieds en dehors de l'appartement où tu loges. À quoi bon ? Tu as jamais eu l'habitude de sortir en ville pour trouver une occupation comme une personne normale. Tu sais pas faire ça toi, la normalité. Ça te dépasse, limite ça te fait peur. On t'a jamais appris à être une personne lambda. On t'a foutu sur un piédestal quand on s'est aperçu des talents et on a pris soin de te faire bosser jusqu'à l'épuisement pour que tu restes perché là-haut, sur ton trône. Alors te balader dans les rues en ne faisant rien d'autre que flâner devant les boutiques, c'est pas quelque chose avec lequel t'es familier. Et t'es pas sûr que t'es envie de le devenir. Tu sais pas vraiment ce que tu veux au fond. Enfin si, que ta voiture n'est jamais percutée la barrière de sécurité sur le bord de l'autoroute. Que ta jambe ne se soit pas brutalement brisée en deux sous le choc. Que ta carrière ne se soit pas soudainement stoppée. Que tout le monde est fini par t'oublier. Parce que oui, au fond, si tu t'es barré en terres américaines, c'est parce que là-bas, le football européen, c'est quasiment inconnu au bataillon. Alors oui, tu comptes sur ton anonymats pour faire profil bas en paix. Recommencer une vie depuis le début, peut-être. Même si tu fais clairement aucuns efforts pour ça. Pas de boulot, pas d'amis, pas de vie sentimentale. C'est le putain de désert dans le grand jeu du recommencement de la vie.
Et puis l'autre jour, t'as finalement décidé de sortir de chez toi. On t'y as plutôt obligé à vrai dire. Ce matin, un de tes voisins a eu la brillante idée de faire des travaux et s'est dit que, ouais, sept heures du matin, c'était une bonne heure pour commencer à percer des trous dans son mur. Connard va. Du coup, tu as essayé de masquer le bruit de la perceuse avec de la musique sauf que ça a pas marché. Donc t'as attendu. Une, deux, puis trois heures. Le bruit s'est jamais arrêté. Et toi t'as eu envie de te jeter par la fenêtre. Sauf que t'es au deuxième étage et t'es à peu près sûr que si tu avais réellement sauté, tu te serais loupé et t'aurais fini tétraplégique. Encore pire que la fin de ta carrière. Cloîtré dans un corps immobile, t'aurai fini fou. La seule solution qu'il te restait, c'était de sortir de ton appartement. Enfin. C'est ce que t'as fait. Et tu t'es perdu.
T'as marché sans regarder où tu allais minutes après minutes, heures après heures sûrement. À un moment, ton estomac a grondé et tu l'as ignoré. T'es bon à ça, passer outre tes sentiments. Excellent même. Du coup, tu as continué à marcher, capuche rabattu sur la tête pour te protéger du vent qui souffle. Il a fini par être midi ou quatorze, parce que tu as vu pleins de gens se précipiter dans les restaurants, les brasseries ou les bistrots. Toi t'avais plus faim, alors t'as continué. T'as fini par te poser là, sur le bord de la jetée. Allongé sur le dos sur le sol, les yeux fixés sur le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) way down we go. /zeke   Dim 26 Mar - 10:03


tu peux encore sourire,
tu peux encore marcher,
tu es en bonne santé.

Il est pas bien matinal. Il est pas loin de onze heure quand Zeke daigne ouvrir les yeux. Non sans difficultés. Et il se maudit d'avoir bu autant hier. Il se maudit d'avoir consommer ces clopes superflues. Ses baskets qu'il enfile pour parfaire une tenue de sport. Il les lace. Un footing matinal qui l'aidera à laisser échapper l'alcool de trop qu'il a ingurgité la veille en compagnie de ces deux comparses. Content d'avoir retrouvé Nana même s'il sait désormais que la gamine s'est fourré dans de sales draps. Merde. Ca le fait chier lui, d'être totalement impuissant face à cette situation qui le dépasse complètement. Ca va lui changer les idées de suer un peu. Le sport, une évidence chez lui. Il ne passe pas une journée sans se dépenser physiquement. Il se demande même s'il ne va pas aller se faire quelques paniers ensuite. Histoire d'achever de se défouler et d'entamer la journée de la meilleure façon qui soit. Après une bonne demi-heure de course, ces pas le mène à la jetée. Un bien bel endroit, l'un de ses préférés à Rockland. Il l'aime sa ville la gosse, faut pas se leurrer, seulement y'a des jours où il a clairement l'impression d'y étouffer, comme s'il n'y avait plus sa place. Il en crèverait de partir, voir le monde quelques temps, s'émanciper un peu. Sauf qu'il peut pas faire ça à son père. Il ne peut se libérer des contraintes. Laisser le vieil homme seul. Il mérite bien mieux que ça. Puis une part de lui espère que sa mère finira par aller mieux. Qu'il pourra l’accueillir à la maison. Foutues espoir qui font vriller son cerveau mais qui l'aide à continuer alors que tout va mal. Il regarde droit devant lui, perdu sur le paysage qui s'offre devant lui, sauf qu'il remarque pas le type allongé par terre. Putain mais quelle idée en même temps de se foutre comme ça sans mettre de panneau. « Putain de merde. » Et le voilà qui saute pour éviter comme il peut, tombant un peu plus loin, ses bras écorchés sur le bitume. Il est un peu en colère pour le coup. Déjà, il a perturbé son moment et en plus il s'est un peu fait mal en parvenant à éviter. « T'es taré de te foutre au beau milieu comme ça. » fit il a l'attention de la structure féminine dont il ne perçoit pas le visage. sans doutes qu'il exagère, si lui même n'était pas totalement absorbé par ses pensées, il l'aurait vu et rien de tout ça ne serait arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
 
(2017) way down we go. /zeke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Earth Defense Force 2017
» lessor.fr : Chambon, un tunnel pour l'hiver 2016/2017
» Nouvelles WRC pour 2017
» Blood Bowl returns : une V4 pour 2017
» PES 2017 : infos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAST FIVE YEARS. :: (gotta have faith) :: easy come easy go :: tale as old as time-
Sauter vers: