AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Lun 20 Mar - 22:02

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

il est tard. t'as peut-être dépassé les bornes, nana. tu l'as même pas prévenu, rob. que tu t'absentais. que tu rentrerais au petit matin. heureusement. parce que, tu sais toi. qu'il n'aurait pas accepter que tu sortes. que t'ailles te déhancher en boîte de nuit. il n'aurait pas voulu, rob. parce qu'il te veut pour lui seul, le brun. tout le temps, toujours. parce qu'il veut que tu restes là. même un samedi soir. alors, t'en as profité, nana. t'as profité qu'il se soit absenté de l'appartement. dieu seul sait pour quoi. et t'as filé. une robe enfilée, des talons qui te donne l'allure d'une femme. moins gamine. plus mâture. t'as passé la soirée avec une inconnue. elle t'a changé les idées. bobbi qu'elle s'appelle. t'en as oublié la raison de ta sortie. le môme. l'indésiré. tu viens de l'apprendre, toi. apprendre que t'attends un gamin. c'est risible. c'est ridicule. tu sors à peine de l'enfance, toi. et tu construis à peine ton histoire, avec rob. votre histoire. alors, t'as eu besoin de t'oxygéner. et, dans un sens, elle t'a aidé bobbi. parce que t'as touché à rien ce soir. t'es sobre. ni alcool, ni poudre. t'es clean. seulement de la nicotine. parce que tu ne peux pas t'en passer. parce que tu ne peux pas tout arrêter. il commence à faire jour. tu vois le soleil qui pointe son nez. la lune qui quitte le ciel pour les dix prochaines heures. pour une fois, t'espères qu'il a découché, rob. ça lui arrive parfois. tu sais pas trop où il est. et toi, t'es seule dans votre lit. t'espères qu'il est pas là. qu'il n'a pas remarqué ton absence. t'espères qu'il ne va pas penser que tu t'es abandonnée à un autre. que t'as rechuté. l'infidèle. la garce.
putain, tu m'as fais peur. que tu souffles. t'as sursauté. tu t'attends pas à le voir là, rob. assit devant la minuscule table ronde. celle où vous déjeunez, ou vous dînez, ou vous baisez. il est petit l'appartement. mais assez grand pour pouvoir accueillir un minuscule coin dédier aux repas. t'es déjà levé ? que tu dis en retirant ta veste. t'es dos à lui. ta peur. t'es effrayée. tu le connais, rob. tu sais anticiper ses réactions à présent. cinq ans. cinq années que tu le connais. cinq années que tu partages ce lien avec lui. spécial. indescriptible. tu ne l'expliques pas, nana. j'suis désolée. lola a eu besoin de moi pour. pour des problèmes de filles. enfin, tu vois. que tu dis dans un rire gêné. tu mens tellement mal, nana. il le sait rob. il sait que tu sais pas mentir. c'est comme ça qu'il a su. comme ça qu'il a vu. que t'étais prête à tout pour lui. même à t'offrir à lui. même à devenir la pire des salopes. à ses yeux. et tu te retournes enfin. t'es décidée à aller te coucher. t'as besoin de sommeil. peut-être déjà le môme qui t'épuise. peut-être le manque de poudre qui déstabilise. mais tes yeux viennent se poser sur la table. le test. et tu restes muette.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Lun 20 Mar - 22:27

tu devrais pas réagir comme ça rob. tu devrais pas réagir comme un gamin apeuré. et pourtant, tu l'es. apeuré. paniqué. et c'est sans doute pour ça que tu réagis de cette manière là. parce que t'as paniqué en voyant l'test. t'as paniqué en voyant les deux putains de barres et t'as paniqué encore plus en comprenant. en comprenant ce que ça voulait dire. putain de merde. nana introuvable. son téléphone qui répond pas. putain. la nuit déjà bien avancée. t'es mort de peur et de panique même si tu l'avoueras jamais. non. jamais. et c'est peut-être pour ça que t'as décidé d'aller fouiller dans la boite à chaussure sous votre lit. sachet magique. poudre blanche. étalée sur la table basse. l'test sous tes yeux. la poudre sous ton nez. ta carte de crédit, tes mains tremblantes. une inspiration et tu te sens bien. ta tête qui tourne. tu te laisses retomber dans le misérable canapé. et tu fixes. tu fixes ce putain de test positif pendant une bonne heure avant de te pencher de nouveau. poudre dans l'nez. le temps qui passe plus comme avant. le temps qui passe vite. trop vite. la porte qui s'ouvre. l'aube qui pointe déjà. tes yeux rouges de drogue et de manque de sommeil. « putain, tu m'as fais peur. » tu réponds pas. tu l'observes. « t'es déjà levé ? » dos à toi. tu l'observes retirer sa veste. dans d'autres conditions, tu l'aurais déjà plaquée contre le mur et déshabillée pour la punir de rentrer seulement maintenant. elle te sort une excuse de merde. elle sait pas mentir ta nana. un rictus presque mauvais sur tes lèvres. elle se retourne. enfin. t'es assis. les coudes sur les genoux, la tête relevée vers elle. t'as pas les idées claires. tu d'vrais te la fermer. « tu m'expliques ? » tu lâches d'une voix froide. glaciale. tu restes assis. parce que tu sais que tu tiendras pas debout. « c'qui le connard qui t'as foutu en cloque ? » t'es con quand t'es drogué. tu veux juste pas affronter la vérité. gamin. bientôt trente ans, pas capable d'assumer. c'est triste. mais c'est comme ça. c'est toi. ça te fais peur, putain.


Dernière édition par Rob Lazard le Mer 22 Mar - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Lun 20 Mar - 22:56

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

quand tu le vois, tu t'attends à des représailles. tu mens. tu mens pour te protéger. mais tu sais que tu fais ça mal. qu'il percera ton secret. sûrement qu'il sentira l'odeur des autres. de ceux qui t'ont approché ce soir. l'odeur de l'alcool, peut-être. l'alcool que tu n'as pas bu. mais celui des verres qu'on t'a renversé dessus. t'as réussi à résister. t'en es fière. t'as pensé au môme. à sa santé. parce que, t'es paumée. t'es une gamine apeurée. mais, tu tentes d'être responsable, nana. c'est bobbi qui t'a aidé. tu sais pas pourquoi tu t'es confiée. toi d'ordinaire si réservée. tellement renfermée. tu viens accrocher ta veste. étonnée de ne pas le sentir rugir derrière toi, rob. étonnée de ne pas entendre ses questions. les moeurs bancales. les t'étais où ? avec qui ? et quand tu te retournes, tu comprends. ton coeur qui manque un battement. non. pas comme ça. c'pas comme ça que tu voulais qu'il l'apprenne. en fait, tu sais même pas si t'avais envie qu'il le sache, rob. t'as pas pris le temps d'y réfléchir. tu t'es donnée une journée ou deux. tu t'es dis que ça pouvait attendre.
tu m'expliques ? qu'il te dit. t'ouvres la bouche. ton corps raide. ton corps crispé. tu sais pas quoi lui dire toi, à rob. à vrai dire, t'en sais pas plus que lui. et puis, tu vois ses yeux. tu détailles sa posture. il est défoncé. tu le sais. tu le vois. tu le connais par coeur, rob. cinq ans. cinq putains d'années à l'admirer. à l'aimer sans te l'avouer. tu fouilles dans les poubelles maintenant ? que tu siffles, sèche. t'es toujours fragile, nana. mais t'oses te rebeller, parfois. surtout depuis que vous êtes ensembles. depuis que vous êtes un couple. soit disant. tu pars dans la cuisine. t'es pas bien loin. c'est petit chez vous. parfois trop petit. parce que, lorsque les assiettes volent, t'as aucun endroit où te réfugier. à part dehors. t'as pas d'intimité ici. c'est juste lui et toi. le frigo que t'ouvres. la bière qui te fait de l'oeil. tu soupires. tu la saisis et tu prends aussi un soda.
c'qui le connard qui t'as foutu en cloque ? tu viens d'arriver à sa hauteur. la canette que tu lui tendais. tu t'fous de ma gueule, rob ? le r que tu roules. t'arrives toujours pas à prononcer son prénom comme une parfaite américaine. ton accent qui persiste. ty mudak. c'est toi le connard que tu siffles dans ta langue d'origine. qui d'autre que t'as envie de dire. tu lui ais fidèle à rob. va t'faire foutre. que tu balances en te retournant. la canette que tu tiens encore fermement. la canette que t'embarque avec toi. ton corps qui se déplace jusqu'à votre chambre. seule pièce isolée. t'es fatiguée. t'es déçue. ce gosse, c'est le sien. et t'arrives pas à croire qu'il puisse douter de ta fidélité. putain.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 8:51

tu devrais pas réagir comme ça. comme un gosse. un gamin. putain. t'es adulte, trente piges en fin d'années, mais t'as toujours pas compris. ce que ça veut dire le mot mature. t'peux pas t'en empêcher de toute manière. c'comme ça. c'est toi. irresponsable, défoncé une bonne partie de ton temps libre. t'essayes de rester clean à la boutique, mais c'est pas simple tous les jours. t'es accro. complètement accro. et sans doute que t'aurais pas dû ce soir. craquer, te déchirer une fois de plus. t'as pas bouffé grand chose de la journée. putain d'poudre blanche. tout ça parce que tu veux pas comprendre. parce que tu veux pas grandir. ce manège qui dure depuis des années. t'arrives à peine à tenir assis sans avoir envie de vomir. tu dois avoir les yeux rouges et la gueule d'un drogué. c'est c'que t'es au fond. un putain de drogué qui cherche à attirer l'attention. nana elle rentre. enfin. l'aube qui pointe déjà dans l'ciel. elle était ou putain ? tu supportes pas. l'idée de pas savoir ou elle est. l'idée de pas savoir avec qui elle est. bordel. t'parles pas quand elle rentre. t'en as rien à foutre de lui faire peur. tu restes silencieux. un temps. tu veux des explications, merde. « tu fouilles dans les poubelles maintenant ? » tu ris. nerveusement. la drogue qui parle. pas toi. et pourtant au fond t'es l'même avec ou sans coke. « t'es enceinte maintenant ? » tu lâches. tu réfléchis pas. tu réfléchis plus depuis l'moment ou t'as terminé par terre sous le lit pour récupérer cette putain de boite. t'avais promis d'plus avoir de poudre à la maison. t'avais promis à astra la dernière fois qu'elle est venue. tu devrais pas régir comme ça, merde. mais tu peux pas t'en empêcher. tu veux pas comprendre toi. la drogue, c'est une bonne excuse. « tu t'fous de la gueule, rob ? ty mudak. » tu te mords la lèvre. ton prénom sur ses lèvres que tu trouves bien trop sexy. depuis des années. tu lui as jamais dit, vous êtes pas un couple putain. vous essayez de faire comme, mais vous en êtes pas un. c'est pas ça un couple. c'est pas ça deux putains de personnes qui s'aiment. « j't'ai déjà dit de pas parler russe, putain. » parce que tu comprends pas ce qu'elle dit. parce que tu parles pas la langue. parce qu'elle pourrait te dire n'importe quoi que tu comprendrais pas plus. et ça t'rends malade. « va t'faire foutre. » elle se barre. tu relèves la tête. tes poings crispés. tu te lèves. malgré l'fait que ça tourne. t'es pas clair. t'es pas clair dans ta tête. tu la rejoint dans la chambre, tu la pousses sur le lit. un peu trop violemment. ta manière de fonctionner. tes jambes de part et d'autre de son bassin. t'aurais envie de la baiser dans d'autre circonstances. « arrête de jouer nana. t'es qu'une gamine. » tu souffles. ton regard dans l'vide. « c'est qui ?! » le père. parce que t'accepteras jamais que ça puisse être toi. elle a trompée son ex pendant cinq ans, pourquoi elle le ferait pas avec toi ? « C'EST QUI PUTAIN ? » tu cries. tu hurles. t'es pas patient d'base, mais c'est encore pire avec la drogue. ton regard incapable de capter le sien. tu la maintiens contre le matelas.


Dernière édition par Rob Lazard le Mer 22 Mar - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 16:22

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

tu ne veux pas y croire, toi. tu veux pas t'imaginer avec un gosse. t'es trop jeune. trop instable. t'as envie de profiter, nana. profiter de la vie. profiter de lui. t'as pas envie de t'enfermer dans une prison dorée. t'as pas envie d'être mère. à vrai dire, tu ne t'étais jamais posée la question, avant aujourd'hui. parce que t'es pas assez mature, sûrement. t'as jamais ressenti le besoin de féconder. l'instinct maternel, tu l'as pas. tu le sais d'avance. dans ton monde, c'est impossible. impossible que tu deviennes mère. une bonne mère. t'as eu aucun modèle. t'as jamais reçu d'amour, nana. toi, l'indésirée. toi, celle qui pleurait sous les coups d'un père violent. ta mère qui te regardait. ta mère qui disait rien. elle aurait pu te sauver. elle aurait pu fuir. partir avec toi. sûrement que ta vie ne ressemblerait pas à ça. si ça avait été le cas. t'serais sûrement pas là. t'serais sûrement pas enceinte de rob. t'es enceinte maintenant ? tu lèves les yeux au ciel. tu préfères pas répondre. c'trop facile. c'trop facile de t'attaquer ainsi. avec le temps, t'as pris de l'assurance, nana. t'es moins fragile. toujours soumise. toujours à ses pieds. mais tu te laisses moins marcher dessus. pas toujours, en tout cas.
alors tu jures en russe. sans même t'en rendre compte. l'instinct, peut-être. et tu t'en vas. tu pars t'isoler dans la chambre. mais t'as à peine franchi son seuil qu'il te jette sur le lit, rob. le brun. ton brun. lâche moi putain ! que tu cris. toi, t'es sobre. lui, il est complètement défoncé. tu le vois dans sa façon de te regarder. tu le connais trop bien, rob. et, ça te porte préjudice parfois. parce qu'en un regard, tu sais, nana. tu sais si tu passeras un mauvais quart d'heure. tu sais s'il sera loup ou agneau. arrête de jouer nana. t'es qu'une gamine. qu'il te dit. et toi tu te débats. tu veux te libérer. te libérer de cette emprise qu'il exerce sur toi. t'es bizarre, nana. parce que t'aimes ces moments. ces moments où il est hors de lui, rob. t'aimes ces moments où il te déteste. ou il te possède.  c'est qui ?! C'EST QUI PUTAIN ? et il te blesse encore, rob. il te blesse à douter de toi. tu sais qu'il a raison. t'as jamais été fidèle à ash. mais, toujours à rob. c'est comme ça que tu le vois, toi. pendant cinq ans. pendant cinq putains d'années. t'as joué sur deux tableaux. t'as trop joué et tu t'es brûlée les ailes. prise à ton propre piège. t'as commencé à aimer celui qui est maintenant ton bourreau. ash, tu le trompais. il le sait. mais qu'avec rob. parce que c'est ton aimant. parce qu'il est le négatif qui attire ton positif. t'veux que ce soit qui hein ? que tu siffles, énervée. ash, peut-être ? que tu balances. tu sais que ce prénom est tabou. tu sais que rob déteste l'entendre. il est jaloux. toi, t'aimes à penser qu'il a peur. peur de te perdre. peur que tu retournes avec lui, ash. t'aimes ça, toi. le rendre jaloux. t'aimes ça toi. le sentir te posséder.
mais t'attends pas son excès de colère. t'attends pas qu'il s'en prenne plus à toi. c'est toi rob. c'toi le père de ce môme. que tu souffles. ET MAINTENANT LÂCHE MOI ! que tu te mets à hurler. tu te débats. tu gigotes sous son poids. tu veux t'échapper.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 21:59

tu sais pas pourquoi nana, elle reste avec toi. t'es pas celui qu'il lui faut. tu devrais pas être en couple avec quiconque. t'es pas quelqu'un qui est fait pour être en couple. non. toi tu mérites de terminer seul. drogué. violent. colérique. immature. la liste de tes défauts est longue, beaucoup trop longue. tu mérites pas nana. tu mérites pas qu'elle t'aime. tu tiens a elle. trop. mais t'arrives pas à gérer. alors tu te drogues. quand tu tombes sur l'test de grossesse positif. tu l'attends et tu trouves rien d'autre a faire que de crier, être violent. tu la pousses sur le lit, ton corps qui immobilise le sien. t'es défoncé. et t'es jamais autant toi mêmes que quand t'es défoncé. c'est dingue. tu lui demandes, c'est qui le père. tu t'énerves. trop. trop vite. trop fort. tu comprends pas. tu veux pas comprendre que c'est toi. putain. « t'veux que ce soit qui hein ? ash, peut-être ? » ton sang ne fait qu'un tour. tu supportes son prénom. tu supportes pas de l'entendre parler de lui. elle l'a trompé, merde. elle pourrait très bien te tromper toi. « ta gueule. parle pas de lui. » tu souffles d'une voix froide. dure. t'es en colère. t'es énervé et fatigué. faut pas qu'elle te cherche nana. non. « c'toi rob. c'toi le père de ce môme. ET MAINTENANT LÂCHE MOI ! » qu'elle hurle. elle bouge sous toi. tu chopes ses poignets et tu les plaques de chaque côté de son visage. tes fesses sur ses hanches pour l'empêcher de bouger. « la ferme. » tu souffles à peine. tu réalises pas. tu veux pas réaliser que tu vas être père. non. impossible. elle se trompe. « arrête de mentir. » t'es en colère. encore. toujours. ça bouillonne au fond de toi. « je te paye la pilule putain ! c'est pas pour que tu t'fasses engrosser quand on arrête d'utiliser des capotes ! » tu serres ses poignets entre tes doigts. fort. trop fort sans doute. « t'es retournée voir l'autre con ? il t'as baisé ? RÉPOND MOI. » une de tes mains autour de son cou. fragile. terriblement fragile. tu sais pas pourquoi. tu contrôles plus. plus rien du tout. t'es en train de devenir taré dans ton crâne. « j'veux pas de gosse. démerde-toi, mais j'veux pas d'gamin. » t'es glacial.


Dernière édition par Rob Lazard le Mer 22 Mar - 8:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 22:18

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

ta gueule. parle pas de lui. tu le provoques. tu le cherches. parce que tu sais, toi. tu sais qu'il aime pas que tu parles de ash. déjà avant. déjà quand t'étais avec lui. quand, parfois, il jouait l'amant, rob. déjà jaloux à cette époque. encore plus maintenant. et ça t'amuse, parfois. de lire dans son regard qu'il te possède. de voir qu'il te veut pour lui. pour lui seul. manipulatrice. alors tu joues avec le feu en prononçant son prénom. et, tu te brûles en avouant la vérité. c'est lui. et lui seul le père. parce qu'à tes yeux, il n'y a que lui. que rob. depuis des années. depuis toujours. t'as mis du temps à le comprendre. t'as mis du temps à l'accepter. t'as surtout mis du temps à oser. oser quitter le doux foyer que t'avais créé avec ash. à sauter le pas. à préférer le risque plutôt que la sécurité. ash, il était la raison. rob, il est le coeur.
la ferme. qu'il te dit. toi, tu veux partir. tu veux qu'il relâche l'étreinte. qu'il te laisse t'en aller. tu lui hurles dessus. vos voisins viendront sûrement bientôt frapper à votre porte. et c'est l'inverse qui s produit. parce qu'il te tient, fermement. et toi, t'as peur. la provocatrice s'enfuit. la gamine revient. arrête de mentir. je te paye la pilule putain ! c'est pas pour que tu t'fasses engrosser quand on arrête d'utiliser des capotes ! t'es retournée voir l'autre con ? il t'as baisé ? RÉPOND MOI. t'as pas le temps de répondre, nana. parce qu'il vient serrer ton cou, le bourreau. toi, tu le fixes. et tu ne te contrôles pas. tu contrôles pas les larmes qui perlent sur tes joues. NON ! que tu cris. dernier souffle. tu suffoques. ta respiration est rapide. trop rapide. t'as du mal à récupérer de l'oxygène. t'as l'habitude, nana. c'est pas la première fois. ce ne sera pas la dernière. j'veux pas de gosse. démerde toi, mais j'veux pas d'gamin. ta main libre que tu viens poser sur la sienne. tu tentes de retirer sa main. tu tentes d'apaison ton mal. celui qu'il te fait subir, rob. mais, t'as l'impression qu'il sert de plus en plus. t'as l'impression qu'il va trop loin, cette fois. rob, lâche moi. tu vas m'tuer. que tu murmures. tu sanglotes. chaudes larmes. t'as aucune maîtrise. aucun moyen. ton corps trop frêle qu'il contrôle totalement. ton regard plongé dans le sien. tu le supplies, nana. tu le supplies de ne pas en finir avec toi. nous tuer. que tu trouves encore la force de dire. nous. toi. le gamin. lui. parce que s'il te brise, il se brisera aussi rob. il te l'avouera jamais. mais tu le sais, toi. t'es sa raison de vivre. comme il est la tienne.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 23:20

tu refuses l'idée. tu veux pas d'enfants toi. c'est pas fait pour toi. un gosse mérite pas un père comme toi. un père drogué. et puis t'es même pas certain de mériter le titre de père. ce serait plutôt celui de géniteur. et ça s'arrête là. t'as pas le potentiel d'un père. quand tu vois le tien, au fond, t'as peur. d'être comme lui. absent. froid. distant. alors quand tu découvres que nana est enceinte, tu peux pas rester calme. non. tu peux pas l'attendre sagement, tu préfères terminer défoncer. tu préfères lui crier dessus plutôt que de parler. c'est toi. c'est juste toi. comme toujours. violent. elle coule dans tes veines, la haine, la violence. elle vient d'quelque part, mais tu sais pas d'où. tu sais pas pourquoi non plus. pourquoi t'es en colère. pourquoi t'arrives pas à être heureux. tu cris. elle aussi. et tu renchéris. ta vois qui porte. ta voix rendue rauque de fatigue et de drogue. t'es épuisé. t'as envie de dormir. d'oublier. un mauvais rêve. un cauchemar. ce serait parfait. mais non. c'est bien la réalité. ta main sur son cou. tu serres. un peu. filet d'oxygène. tu vois les larmes s'accumuler au coin de son regard. tu vois de loin. tu captes pas. que c'est à cause de toi. que t'es le responsable de tout ça. la main de nana sur la tienne. essayer de défaire ton emprise sur son corps. « rob. lâche moi. tu vas m'tuer. » elle pleure. t'ignores. ses larmes qui coulent sur ses joues. « nous tuer. » tu fermes les yeux. nous. tu sais pas de qui elle parle. ça te donne envie de hurler. elle et le gosse ? vous deux ? vous trois ? t'sais pas. ça te rend ouf. tu lâches son cou, tu la pousse un peu plus contre le matelas. tes mains sur ta ceinture, le pantalon que tu vires. en boxer face à nana. « pleure pas. » tu souffles. et pourtant t'es toujours défoncé. t'es toujours pas bien dans ta tête. ton caractère qui change trop. trop rapidement. « ce serait dommage d'abîmer un si joli visage ... » tes doigts qui effleurent ses joues humides. puis tu laisses tes mains glisser le long de son corps. la toucher, jusqu'à son pantalon. « si belle ... » tu souffles. un peu perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mar 21 Mar - 23:40

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

t'as peur. t'es effrayée. t'as peur qu'il aille trop loin, rob. qu'il ne s'arrête pas à temps. qu'il te tue, toi. qu'il tue le gosse. qu'il vous détruise. vous trois. l'gamin, tu sais pas si tu le veux. le gamin, tu sais pas s'il est important. mais rob et toi, ça l'est. ça l'est plus que tout. depuis toujours. c'est pas pour rien si tu t'es transformée. c'est pas pour rien si c'est lui qui a fait de toi une femme. t'as jamais réussi à t'en défaire, nana. de rob. de ce que tu ressens. tu t'es détestée, pourtant. tu t'es détestée de faire ça à ash. d'être infidèle. d'être une putain. mais t'arrivais pas à lui résister, à rob. jamais. et enfin, il relâche son étreinte. ses phalanges qui laisseront des marques sur ta peau de neige. t'en es certaine. t'as l'habitude. trop. trop souvent. tu marques trop rapidement. il te marque trop régulièrement. pleure pas. qu'il te souffle. t'arrives jamais à comprendre, toi. ses changements d'humeur, à rob. un coup blanc, un coup noir. y'a jamais de gris. d'une minute à l'autre. il passe de la violence à une certaine douceur. sa douceur. sa tendresse. celle dont t'as l'habitude, maintenant. pas de mots. pas de je t'aime. juste des gestes, des regards. ce serait dommage d'abîmer un si joli visage ... si belle ... tu laisses un soupire s'échapper alors que ses mains viennent te caresser. t'es pas capable de lui résister. tu ne l'as jamais été. jamais. rob, non... que tu souffles. non pas ça. pas maintenant. pas après ça. t'es pas rancunière, nana. sûrement parce que tu l'aimes, rob. jamais tu lui en veux. mais, là, tu peux pas. tu peux pas t'abandonner à lui. pourtant, la courbe de ton dos se cambre quand tu sens ses mains plus entreprenantes. ton corps te trahit. t'as envie de lui. toujours. tout le temps. mais tu peux pas. pas cette fois. arrête. s'il te plait. pas maintenant. pourtant, ce serait peut-être mieux. une réconciliation. une baise comme t'as l'habitude de lui offrir. pour que ça aille mieux. pour éviter de parler. mais, t'es trop perturbée, nana. et lui, rob, il est trop déconnecté. tu laisses un gémissement s'échapper, tout de même. tu tentes de l'étouffer. sûrement en vain. putain de corps. putain d'intimité. putain d'envie. putain d'hormones. t'as envie qu'il te baise, rob.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mer 22 Mar - 8:37

tu aimerais, être responsable. prendre soin de nana. tu aimerais pouvoir répondre à ses « je t'aime » et à toutes ses conneries. mais c'est pas toi, t'arrives pas, on t'as jamais appris à faire ça. ta mère, tu l'aimes, mais au fond, tu sais que c'est à cause d'elle que t'es comme ça. que c'est à cause d'elle que tu te drogues, que t'es parti en vrille. et dans tous les cas, ça aurait terminé de la même façon, t'aurais touché à la drogue, que ce soit à quinze ou vingt ans, ça change pas grand-chose. si ta mère, elle était pas morte, sans doute que t'aurais plongé plus tôt, plus rapidement encore. tu mérites pas qu'on s'accroche à toi, tu mérites pas que nana, elle s'accroche à toi. elle aurait dû rester avec ash, il aurait prit soin d'elle, au moins, il aurait prit soin du gosse. tu t'énerves. trop. trop vite, trop fort. t'es violent avec nana, sans doute trop, tu devrais la protéger, pas l'effrayer. tu devrais prendre soin d'elle, pas manquer de l'étouffer, tes phalanges autour de son cou, serrant un peu trop sa gorge fragile. elle pleure, à cause de toi. tu t’adoucis, inconsciemment. ta main vient effleurer ses joues humides de larmes chaudes, et tes mains glissent le long de son corps. « rob, non ... » qu'elle souffle, elle se cambre quand tes mains glissent sur sa taille et agrippent son pantalon. t'sais pourtant que son corps trahit ses pensées la plupart du temps, mais t'peux pas t'en empêcher toi, t'es comme ça, une bête, violente, sauvage, on t'apprivoise pas toi, non, on te contrôle pas non plus. « arrête. s'il te plait. pas maintenant. » elle dit ça parce que t'es défoncé, parce que t'arrives même pas à aligner deux pensées cohérentes, ton cerveau complètement déconnecté d'la réalité. « tu fais chier putain. » t'articules à peine, t'aurais jamais du t'enfiler deux rails de suite. non. mauvaise idée putain. tu t'éloignes de nana, elle te fait vraiment chier par moments. « tu me casses les couilles. » tu lâches en te levant, la démarche vacillante sur quelques pas avant de te diriger vers la cuisine pour récupérer une bière. mélange explosif, tu soupires, tu t'adosses contre l'mur, tu t'laisses glisser sur le sol, goulot entre tes lèvres, tu fermes les yeux, t'as juste envie d'oublier. « t'comptes le garder ? » tu lâches d'une voix froide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Mer 22 Mar - 15:17

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

t'en crève d'envie, nana. qu'il te baise. qu'il laisse son corps te posséder. t'en as toujours envie. c'est viscérale, t'y peux rien. ça a toujours été le cas. toujours. du moment qu'il t'a regardé pour la première fois. du moment qu'il a posé ses mains sur toi. ton corps trahit tes dires. mais il sait, rob. t'espères qu'il sait. c'est pas le moment. pas alors qu'il est défoncé. pas alors qu'il vient d'apprendre que t'attends un gamin. un gosse de lui. t'es même pas certaine, nana. t'es même pas sûre qu'il a compris, rob. qu'il a assimilé tes mots. toi, tu le repousses. tu tentes de le faire. toi, tu veux pas. c'est peut-être mieux de parler plutôt que de baiser. même si t'en as pas envie. même si t'as pas envie d'affronter ses mots, à rob. tu fais chier putain. tu me casses les couilles. tu l'sais ça. tu sais que t'es pas parfaite. tu sais que, parfois, il en peut plus de toi, rob. parce que, t'es peut-être un fardeau. toi, la gamine. t'as changé son quotidien. sa petite vie tranquille. t'es venue t'installer chez lui. t'es venue t'immiscer dans son intimité. d'un côté, t'as jamais eu de chez toi, nana. t'as toujours vagabonder. même quand t'étais chez tes parents. tu t'y sentais mal. pas à ta place. le mieux, c'était peut-être la rue. tu cassais les couilles à personne au moins. et, tu le regardes partir. toi, tu suffoques toujours. t'as du mal à reprendre ta respiration. t'as du mal à retrouver tes esprits. tu restes allonger quelques instants. jusqu'à entendre sa voix. t'comptes le garder ? qu'il te dit. tu fermes les yeux. toujours allongée sur votre lit. putain. t'inspires lentement. j'sais pas.. que tu souffles. que tu murmures presque. tu sais qu'il t'entendra. l'ouïe fine. la drogue qui affûte les sens. et puis, parce que c'est petit, chez vous. les murs sont pas épais. les voisins le savent.
t'oses enfin te lever. t'oses enfin te diriger vers la pièce principale. et t'y trouves rob. assit au sol. assit contre le mur. une canette entre les mains. tu viens t'installer à côté de lui. une de tes mains que tu poses sur son genou. ta tête qui vient se lover au creux de son cou. j'considère que c'est pas une décision que je dois prendre seule. que tu murmures. t'es mâture, en fait. quand tu veux. c'est toi et moi, rob. que tu souffles. t'es responsable de tout ça, nana. responsable de sa haine. de sa déchéance. et tu t'en veux. tu viens caresser sa nuque. geste tendre. tu sais que t'auras rien en retour. mais tu t'en fiches. tu t'en contentes depuis des années. toi, t'es la douceur. rob, il est la terreur. tu sais, toi. que sa violence reflète son amour pour toi. tu veux t'en persuader, en tout cas.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Ven 24 Mar - 18:17

ton esprit totalement ailleurs, ton esprit déjanté, drogué, défoncé. t'es plus capable de réfléchir, t'es plus capable d'aligner deux pensées un minimum cohérentes. t'es violent. t'es doux. t'as envie d'la baiser. t'as envie d'prendre soin de nana. tu sais pas, tu sais plus, t'arrives pas, non, tu peux pas. c'pas toi, la drogues ça t'fait faire n'importe quoi. et t'arrives plus à réfléchir, à t'contrôler, tu sais pas comment réagir face à tout ce bordel. un gosse, merde. ça fait que trois mois qu'elle s'est barré d'chez l'autre, de chez ash, ça fait trois mois qu'elle squatte ton appart minable et elle s'retrouve en cloque. t'sais pas comment ni pourquoi. t'as envie d'crier et d'frapper contre le mur. mais tu le fais pas. non. tu préfères t'échapper la démarche tremblante, la bière entre tes lèvres, l'alcool entre tes lèvres. tu lui d'mandes si elle compte le garder, le gosse. tes fesses sur le sol, ta tête contre le mur, tes yeux fermés. « j'sais pas... » la fine de silhouette de nana qui se dessine face à toi, elle vient s'asseoir, sa chaleur qui t'entoure, son parfum qui chatouille tes narines. sa main sur ton genou. « j'considère que c'est pas une décision que je dois prendre seule. c'est toi et moi, rob. » ses mains dans ta nuque, tu fermes de nouveau les yeux, tu la laisses faire. tu réponds pas. jamais à ce genre de gestes. à part le matin, parfois, dans les brumes du sommeil et de l'orgasmes, tu te laisses aller à quelques tendres caresse pour nana. « j'sais pas quoi foutre. » tu souffles faiblement. « j'suis pas prêt nana. » aveux. confession. soufflée du bout des lèvres. t'es pas prêt. pas prêt à être père. à avoir une aussi grosse responsabilité sur les épaules. t'es un bon à rien, t'es pas fais pour élever un gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Ven 24 Mar - 18:32

I'm just a sucker for pain.
rob&nana

t'es qu'une enfant toi. t'es à peine majeure. à peine adulte. t'as grandi, depuis qu'il te connait, rob. t'es presque devenue une femme, aujourd'hui. mais, t'es peut-être pas encore capable d'être mère. t'en sais rien. tu ne t'es jamais posée la question. parce que, c'est pas dans tes plans, tout ça. ça ne l'a jamais été. avant tout, il y a ta carrière. avant tout, il y a ton coeur. t'sais pas toi. tu sais pas si t'es capable d'assumer. t'as jamais eu de figure maternelle. la tienne n'était qu'une lâche. la tienne a laissé ton père te briser. toi, tu sais pas ce que c'est. tu sais pas comment c'est, une famille unie. une famille heureuse. et puis merde, t'es trop jeune nana. tu viens te lover contre rob. tes lippes qui viennent chatouiller sa peau. t'es douce. t'es un agneau à côté de lui. ils sont rares, ces moments. ces moments de calme. ces moments de tendresse. parce que, vous n'êtes pas comme ça. parce que, c'est à peine si vous échangez des baisers. en dehors de vos ébats. il te demande rob. si t'es prête à le garder. si tu veux ce gosse. mais, toi, tu sais pas. toi, tu considères qu'il a son mot à dire. c'est le père. c'est lui le géniteur. lui qui t'a baisé et qui a engendré ça. ce truc. ce foetus qui grandi en toi. tu sais pas toi, nana. tu sais même pas depuis quand t'es enceinte. quelques jours, quelques semaines. t'en sais rien. j'sais pas quoi foutre. j'suis pas prêt nana. tu éloignes ton visage du creux de son cou. tes pupilles qui viennent se planter dans les siennes. j'irai avorter alors. que tu souffles. gamine soumise que t'es. parce que, t'es pas capable de le contredire, rob. t'es pas capable de t'imposer, face à lui. il le sait. il sait que tu plieras à toutes ses envies. tu l'as déjà fais. quand il voulait te baiser alors que t'étais avec ash. quand il a voulu que tu coupes tout contact avec ezekiel. t'es trop naïve. trop amoureuse. j'irai chez le médecin, demain. et, j'avorterai. que tu souffles encore. pour te donner le courage de le faire. parce que, tes mots se font faux. parce que ton coeur se sert dans ta poitrine. t'en as pas envie. t'as pas envie de tuer ce petit être. le fruit d'un amour qui était défendu. le fruit d'un amour juvénile. le fruit de ton amour.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   Ven 24 Mar - 20:58

t'as bientôt trente ans, tu devrais pas réagir comme ça, tu devrais pas avoir peur, être terrorisé, réagir comme un enfant qui veut juste pas écouter. et pourtant, c'est comme ça que tu réagis quand tu découvres qu'elle est enceinte. quand tu plonges subitement dans ce monde que tu fuis depuis toutes ses années. tu veux pas de responsabilités. tu veux pas à avoir à gérer des trucs, à être un adulte, non, t'es bien dans ton monde de droguer, t'es bien dans ton monde de gosse immature. pourtant, au fond, c'est juste parce que tu sais pas faire autre chose, parce qu'on t'as jamais appris, à aimer autrement que dans la violence et la douleur. alors tu sais pas quoi faire. t'as peur au fond. ce sentiment étrange, que tu connais pas, que tu veux pas connaître. et pourtant, la peur tu la vue défiler dans ton cerveau il y a cinq ans. quand tu t'es planté. quand t'as cru y passer pour de bon. p'être que t'aurais dû crever l'jour là. p'être bien. « j'irai avorter alors. » son regard dans le tien. tes yeux rouges, tes prunelles dans l'vague, t'as même pas envie d'fixer ton regard sur un point précis. « j'irai chez le médecin, demain. et, j'avorterai. » t'aurais pas l'courage. que t'as envie de balancer. juste pour la défier. juste pour la pousser à bout. mais tu sais pas. au fond, t'sais pas quoi penser, t'sais pas si t'as envie d'ce gosse ou pas. tu sais pas si t'es fais pour ça. t'as pas de repères toi. t'as pas d'exemple à suivre toi. personne à qui d'mander conseil. tu te relèves, tu l'abandonnes sur le sol. « fais c'que tu veux, j'en ai rien à foutre. » que tu lâches en récupérant ta veste en cuir, un paquet de clopes dans la main et un briquet dans l'autre, tu laisses la porte d'entrée claquer derrière toi alors que tu t'engouffres dans les rues encore endormies de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (2017) i'm just a sucker for pain. #rob.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(2017) i'm just a sucker for pain. #rob.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sucker for pain ( brybryghus ) fb
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !
» Filière Blé- Farine- Pain
» Earth Defense Force 2017
» ramener du pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAST FIVE YEARS. :: (gotta have faith) :: easy come easy go :: tale as old as time-
Sauter vers: