AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 these homos were high as kites (eliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

petits mots : 15

⇥ my note-book.
availability:
contact book:

MessageSujet: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 1:38



eliott elwes
"I am air and thought and can do nothing."
© TARJEIHOLMS/madeline miller

- nom complet : Eliott Enoch Elwes. - âge : Vingt ans. - origines et nationalité : Il est américain. Il parait que la mère de sa mère était norvégienne, mais il n'a jamais appris grand chose de plus dans cette langue que hva faen, jeg spiser en smørbød et du har en hund og en fugl. - profession : Eliott est employé communal polyvalent. Il s'occupe de la maintenance des infrastructures publiques de Rockland, entretient la végétation qui fout des allergies à tout le monde au printemps, rafistole les panneaux de signalisation défoncés par la jeunesse parfois trop imbibée, se nourrit de la mauvaise humeur des passants. - statut civil : Il est marié à son lit. - situation financière : $$, ça ne gagne malheureusement pas des masses de rendre la ville belle et propre. - traits de caractère : sarcastique, supersticieux, impulsif, angoissé, courtois, créatif, indiscipliné, perspicace. - groupe : looking backward.

climbing uphill—
- en quelques lignes, à quoi votre vie ressemblait-elle il y a cinq ans ? Il y a cinq ans, Eliott était un lycéen plein d'illusions, d'ambitions, et d'amour. Il en pinçait pour un garçon, aussi. Il vivait chez ses parents, un père, une mère, vaguement croyants, pas suffisamment pour aller à la messe tous les dimanches mais suffisamment pour envoyer leur fils en camp de thérapie de conversion. Mais ça, c'était il y a quatre ans. Non, il y a cinq ans, il était juste un lycéen plein d'illusions, d'ambitions, et d'amour. Il enterrait Murphy, le chien de la famille, et le pleurait pendant trois semaines jours. Il mangeait des burgers dégoulinants de gras avec Gustav et Magdalene et Louis, après les cours. Il faisait du skate, écoutait Gotye, et lisait en secret The Song of Achilles. Il bousculait par hasard ce garçon dans un couloir et échappait son livre, et regardait, bouche bée, l'autre ramasser son livre pour lui et lui dire que la scène de la grotte était un régal. Et honnêtement, il n'y avait qu'une scène dans la grotte et doux Jésus ces yeux qui le fixaient. Il y a cinq ans, Eliott trouvait l'amour de sa vie. - depuis ce jour quels ont été les améliorations et les déclins dans votre vie ? Pour certains ce fut une amélioration, pour d'autres un déclin colossal, quoi qu'il en soit personne ne viendra nier que le jour où les parents d'Eliott ont découvert les penchants de leur fils et l'ont envoyé passer l'été dans une de ces colonies pour dégénérés sexuels a été l'évènement charnière de l'existence tout entière du gamin qu'il était alors. Sans rien comprendre à ce qui se passait, sans pouvoir dire au revoir à Noah, sans avoir le temps de détruire les preuves, il se retrouva en pleine thérapie. Il en revint guéri, d'ailleurs. Plus question de devenir critique littéraire, non, lui il ferait un truc bien viril de sa vie. Plus question de palucher le gland de qui que ce soit, ses doigts n'avaient plus leur place que sur la peau veloutée de la première vierge qu'il croiserait. Plus question de déambuler en arborant une chevelure de princesse, non, désormais il ferait attention à couper ses cheveux aussi courts que lorsqu'il était arrivé au camp. Plus question de lire des bouquins homoérotiques proprement révoltants, non, il brûlerait dès son retour son foutu truc sur l'autre Achille et son sale Patrouille et on n'en parlerait plus. (Il ne trouva jamais de briquet pour y mettre feu et se dit que le cacher sous son skateboard qu'il ne touchait plus reviendrait au même)  - quelles sont vos principales motivations dans la vie ? De la motivation ? Il en manque sacrément, notre Eliott. Il est un peu paumé, notre Eliott. Il ne sait pas ce qu'il veut devenir, et sait encore moins s'il peut le devenir. Il ne se projette guère très loin dans le futur – tout juste lui arrive-t-il parfois de se demander quel sera son goûter le lendemain. Mais l'idée d'avoir un jour suffisamment d'argent pour se barrer de chez ses parents le branche pas mal. Et d'avoir une veranda gigantesque dans ce nouveau signe d'indépendance, où il pourrait faire la sieste avec ses futurs chats. Hmpf. - pour vous, qu'est-ce que rockland représente ? Une sorte de prison, peut-être ? Ou en tous les cas quelque chose de restreignant, qui l’empêche d’être qui il est censé être, ou qui il voudrait être, ou whatever. Entre ses parents un peu étriqués d’esprit et la faible population environnante, il est difficile pour lui de se sentir comme un poisson dans l’eau. Alors du coup il se sent un peu faux quand il sourit de toutes ses dents à la petite mamie qui lui apporte une bouteille d’eau pendant qu’il plante des fleurs dans le parc derrière Main Street ; quand, agenouillé, il tend ses fesses galbées vers le ciel alors qu’il plonge le bras dans le caniveau pour récupérer la chatte de Mrs Eaton – il trouve ça tellement ironique (et vulgaire) de se retrouver là à essayer d’attraper une chatte – ; quand, tellement alcoolisé qu’il serait hasardeux de le foutre à proximité d’une flamme, il donne son numéro à la grande blondinette aux yeux bleus – bleus, bleus – qui lui colle aux basques depuis le début de la soirée. Donc, euh, ouais. - placez les termes suivants dans l'ordre d'importance, selon vous: famille, amitié, amour, argent, estime de soi, carrière. famille, amour, amitié, argent, estime de soi, carrière - imaginez et décrivez nous une vie idyllique. Le problème d’Eliott, justement, c’est qu’il ne sait pas ce que serait une vie idyllique pour lui. S’il le savait, il ferait en sorte de s’approcher de cet idéal, vu que c’est un garçon relativement audacieux qui aime bien se donner les moyens de réussir ce qu’il entreprend. Mais le truc, c’est que dans sa tête, c’est le vide intersidéral. Enfin non, justement, c’est pas le vide intersidéral. C’est plutôt le chaos, les pensées parasitaires et les désirs contradictoires. Il se dit que dans cette vie idyllique il y aurait Noah quelque part, mais pas comme ça, pas comme en ce moment, pas avec des hauts et des bas – plus de bas que de hauts, d’ailleurs – pas avec la peur de ce que sa présence révèle, pas avec des larmes refoulées derrière chaque sourire – non pas qu’il arrive à Eliott de pleurer, Eliott ne pleure plus depuis sa thérapie. Une grande maison, aussi, ça serait pas mal. Et plein d’argent. Le tout dans une autre ville. Une bonne grosse ville où il se fondrait dans la masse et prendrait en photo tous les gens un peu bizarres dans la rue. - quels sont vos voeux et vos envies pour les cinq prochaines années ? Devenir indispensable à l'existence de Noah Spector. Adopter un chat. Ou deux. Ou trois. Aussi solitaire qu'il puisse parfois se montrer, Eliott a besoin de compagnie, et de prendre soin de quelque chose quand ses tendances autodestructices se manifestent. Il aimerait bien changer de boulot aussi, à terme. Trouver quelque chose qui lui plait, dans lequel il s'épanouisse vraiment, qui ne lui donne pas l'impression que son dos va finir par se briser à force d'être sollicité n'importe comment par l'effort. Mais surtout, Eliott voudrait que les cinq prochaines années réussissent à réparer sa tête – et à régler ses daddy issues.

moving too fast—
- feel good inc., gorillaz. - cleanin' out my closet, eminem. - scare me, major lazer ft peaches & timberlee. - only you, yazoo. - team, lorde. i want to break free, queen. love lockdown, kanye west. rhythm is a dancer, snap!. when the levee breaks, led zeepelin. nein, mann! (i don't wanna go), laserkraft 3d. coco, parov stelar ft lilja bloom.

i'll be there soon—
Eliott porte toujours quelque chose de bleu – caleçon, chaussette(s), t-shirt, n'importe quoi, mais au moins un truc bleu. ✦ Son livre préféré est The Song of Achilles, de Madeline Miller, et même s'il ne l'a admis à personne, tout le monde est au courant. ✦ Eliott est sujet à des crises d'angoisse qui, couplées à son asthme, donnent parfois des trucs bien flippants. ✦ Il regarde un épisode de Good Mythical Morning chaque matin avant d'aller faire son footing. ✦ Eliott carbure à l'autodérision et aux mozzarella sticks. ✦ Il est plus gay que le rainbow flag mais s'obstine à tenter de se convaincre que rien ne lui parle plus que les boobs. Du coup les crises existentielles après chaque transgression avec Noah sont assez virulentes. (Mais pas au point qu'il ne recommence plus) ✦ Il a aussi un peu oublié de grandir. Il dessine toujours des zizis sur les joues poisseuses de ses potes endormi·e·s après une soirée trop alcoolisée, construit occasionnellement des cabanes avec ses draps et oreillers, et regarde Bob l'éponge en bouffant ses céréales. ✦ Il est claustrophobe, ce qui est le comble pour quelqu'un qui est dans le placard jusqu'au bout des ongles. ✦ Il aime beaucoup la photographie et s'adonne à ce passe-temps aussi souvent que possible.

- pseudo/prénom : enimoe/noémie. - âge : 23 ans  :cry:  - pays/région : j'suis auverhônalpine  :hehe:  - où avez-vous connu le forum : par Sarah. - vos commentaires :  :laugh: . - personnage : inventé. - autre : c'est le premier mâle que je joue en 12 ans de rp, j'implore indulgence et distribution de cookies en cas de mental breakdown.
Code:
[b]Tarjei Sandvik Moe[/b] <t5>//Eliott Elwes</t5>

_________________


Dernière édition par Eliott Elwes le Mer 3 Mai - 22:03, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tate Bartowski
avatar
all we do is think about the feelings that we hide

petits mots : 179

⇥ my note-book.
availability: disponible (1/3)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 2:35

Tarjei :bril:
Bienvenue sur le forum !

_________________

SORRY

I run away when things are good, and never really understood the way you laid your eyes on me, in ways that no one ever could ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 8:51

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Natalia Lindberg
avatar
with my feelings on fire, guess i'm a bad liar

petits mots : 427

⇥ my note-book.
availability: 〉close 2/2 (tate, lexie)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 10:30

The Song of Achilles :sad:
Bienvenue Eliott ! Bonne fin de rédaction :mini:

_________________

like it's our last dance
we were built to last, we were built like that. baby, take my hand, dive in this romance. we could burn and crash, we could take a chance, holdin' nothin' back, like it's our last dance x dua lipa, last dance (©️endlesslove)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

petits mots : 244

⇥ my note-book.
availability: libre
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 12:21

copine de région. :wai:
bienvenue parmi nous. :cutie: :cutie:

_________________

wakin up to kiss you
and nobody's there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Holloway
avatar
leave this blue neighbourhood.

petits mots : 624

⇥ my note-book.
availability: free (3/4).
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 14:25

Le pseudo, l'avatar, ce début de fiche. :resp: :resp: :resp:
J'ai hâte d'en lire plus, ça promet vraiment. :cutie:

Bienvenue ici, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas ! :rose:

_________________
Some people can't get success with their art. Some people never feel love in their heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

petits mots : 29

⇥ my note-book.
availability: free (0/2)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 16:22

T BO :cutie: :cutie:

_________________

Oh would you be so kind as to fall in love with me ? you see i'm trying, i know you know that i like you but that's not enough... / dodie clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

petits mots : 49

⇥ my note-book.
availability: libre (2/4 - Bonnie - Bessie)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Dim 30 Avr - 19:31

Agent communal, il nous faudra un lien :cutie:
Bienvenuuue :mini:

_________________
lovers on the sun
Le bonheur aux lèvres un peu naïvement, et on marche ensemble d’un pas décidé, alors que nos têtes nous crient de tout arrêter •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

petits mots : 15

⇥ my note-book.
availability:
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Lun 1 Mai - 22:05

Natalia Lindberg a écrit:
The Song of Achilles :sad:
j'ai décidé de relire ce chef d'oeuvre à cause d'Eliott :sad2:

Moïra Boehler a écrit:
copine de région. :wai:
YAS QUEEN ! *highfive*

Ginny Fenwick a écrit:
Le pseudo, l'avatar, ce début de fiche. :resp: :resp: :resp:
J'ai hâte d'en lire plus, ça promet vraiment. :cutie:
tant d'approbation me rend toute azsdfgklm :bril: :bril: :bril:

Miles Atkins a écrit:
Agent communal, il nous faudra un lien :cutie:
avec grand plaisir !  :pervy:

Noah Spector a écrit:
T BO :cutie: :cutie:
É TOI T BON :mini:

merci à tous·tes pour cet accueil tellement adorable I love you I love you I love you (si vous voulez des liens je suis à vous)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie Wakefield
avatar
i stand in front of a masterpiece.

petits mots : 226

⇥ my note-book.
availability: free 2/3 (miles, lexie)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Ven 5 Mai - 14:12

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________
Why is the bedroom so cold, Turned away on your side? Is my timing that flawed? Our respect run so dry, Yet theres still this appeal That weve kept through our lives. Love, love will tear us apart again. Do you cry out in your sleep? All my failings expose, Get a taste in my mouth, As desperation takes hold, Is it something so good Just cant function no more? When love, love will tear us apart again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel Rivera
avatar
definitely asshole, babe.

petits mots : 181

⇥ my note-book.
availability: 1/3 (tyhane)
contact book:

MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   Sam 6 Mai - 16:59

olalah, mais eliott, je l'aime :sad2: :cry: :sad2: :bril: :wai:
déjà bienvenue ici, parce que je ne te l'ai pas souhaité :luv: f*ck le lycée
j'ai adoré te lire, t'es crûe dans c'que tu écris, j'aime bien ce genre de plume, y'a un large sourire qui s'est affiché à plusieurs reprises :oops: j'aime ce genre de personnages, j'ai des amies qui adorent jouer le même type de lien que vous semblez avoir avec noah, du coup, je vais bien vous stalker tous les deux :bow:
en tout cas je te valide, bon jeu chez nous :sheep:

_________________

In a universe that looks like this dream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: these homos were high as kites (eliott)   

Revenir en haut Aller en bas
 
these homos were high as kites (eliott)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [News] GOLDORAK O.V. Terre Alcor (High Dream) 2008.
» High School Musical?
» usines high-tech
» Alex kidd high tech world
» Eliott ~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée. ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAST FIVE YEARS. :: (who am i) :: sweet disposition :: on the road-
Sauter vers: