AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☆ dark in my imagination (éna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 17:15



athéna winchester.
"and don't you cry no more."
© dailysophiabush/the kansas

- nom complet : athéna winchester, un nom qui exhale ses différentes origines, en cette grèce, berceau de sa naissance qu'elle a longtemps aimée avant de la haïr et en cette amérique qui l'a vu s'épanouir, jusqu'à accroître sa volonté et sa détermination. - âge : trente et un an. elle vit le jour dans l'un des berceaux de la civilisation antique en une douce nuit d'été, parsemée de ces diamants scintillants dans ce voile nocturne. elle naquit à corinthe en grèce un vingt-trois juillet, de même que son jumeau qui aujourd'hui n'est plus qu'une silhouette spectrale et douloureuse. - origines et nationalité : grecque et américaine du côté de sa mère avec quelques origines latines. - profession :  la musique berce son existence, ces sons qui l'entraînent dans un monde que l'humanité ne peut percevoir de ces prunelles. elle est employée dans un label à la recherche de ces nouveaux talents de demain, ainsi, elle parcourt la ville, se laisser guider par son ouïe, entre dans ces bars où quelques groupes et chanteurs solitaires s'épanouissent, porté par leurs passions, à la quête de la nouvelle musique de demain. - statut civil : célibataire aux relations désinvoltes. ce ne sont que des amants qui effleurent ses draps, pour lesquels elle n'a de quelconque sentiments, préférant sa liberté et son indépendance. elle a cependant cherchée, sans véritablement trouver, n'y s'y attarder. peut-être est-ce parce que son coeur bat pour cette illusion, pour celui qu'elle ne connaît que par les mots, mais peut-on réellement ressentir cette fulgurante émotion pour une chimère ? elle qui a tentée de s'en détacher, de se perdre avec d'autres, d'enfouir ce qu'elle ressentait, elle dont le coeur se retrouve malgré tout emprisonné par cet inconnu caché derrière les mots. des mots qui ne sont plus qu'une encre sanguinaire, n'ayant plus eu aucun signe de vie de son correspondant mystérieux depuis un an maintenant. - situation financière : $$$$, l'argent ne manque, un argent qui n'est sa première priorité même si elle ne s'en ai jamais vraiment inquiétée. elle a cependant délaissée son héritage, gagnant son gagne pain grâce à sa passion et c'est beaucoup mieux ainsi. - traits de caractère : Son apparence est trompeuse au premier regard, son visage poupin aux traits durcis et ses prunelles sombres et abyssales donnant la sensation d'une froideur qui n'est qu'une impression futile et effacée. Elle est enflammée, passionnée, impulsive, s'approchant du volcan plutôt que de l'iceberg. Sa franchise est mordante et calculée, la manipulation se distillant dans chacune des lettres qui s'échappent de ses lèvres pour partir dans un monologue censé convaincre les futurs talents de demain ou avoir ce qu'elle désire, ne supportant un quelconque refus. Elle est obstinée, déterminée, entêtée, allant au bout des choses, emportée par son travail qui est sa passion, pouvant finir à des heures tardives dans l'idée de boucler un contrat, le repos n'étant qu'une utopie, une perte de temps. Elle sait s'entourer de ces âmes qui ne cessent de l'effleurer que par pure intérêt, attachée à sa solitude et à son calme qu'elle aime préservée, enfermée dans ce monde qui est sien où elle se laisse aller à ces rêves inaccessibles. Les sourires étirent ses lèvres, partiellement cyniques, les rires résonnent en écho durant un bref instant simplement pour détendre, pour mettre en confiance, dégageant cet aura de bienveillance et de protection, une protection souvent poussive frôlant la jalousie quant il s'agit d'un être auquel elle tient plus que de raison. Rancunière, elle n'oublie jamais, malgré un pardon, malgré l'amabilité qu'elle peut exhalé, la blessure restant toujours figée dans son être jusqu'à donner cet ultime coup de poignards à la personne qui a causer son tourment. Des démons qui ne cessent d'envahir son être, l'ombre tâchant bien souvent l'ébène de son regard, un mystère qu'elle préserve devant la curiosité de certains. Et il y a cette patience indéfectible, qui est primordiale dans ce travail qui est un moyen pour elle d'oublier ce passé déchu.  - groupe : in the moment.

climbing uphill—
- en quelques lignes, à quoi votre vie ressemblait-elle il y a cinq ans ? Elle était désenchantée, calcinée, cet organe vital et rougeoyant fracturé par la perte de ce jumeau qui représentait son univers, qui était sa moitié, la personne qui la connaissait le mieux au monde. Une douleur vive et puissante qui ne s'est apaisée malgré les années écoulées. Son fantôme continue de la hanter, jour après jour, une partie d'elle qui s'est effacée il y a cinq ans, qui est morte en même temps que lui. - depuis ce jour quels ont été les amélioration et les déclins dans votre vie ? Elle s'est reconstruite, elle s'est plongée dans sa passion, ayant gravie petit à petit les échelons pour aujourd'hui s'occuper de trouver les perles rares qui seront la musique de demain, voyageant de ville en ville, s'y installant pendant plusieurs mois voir plusieurs années selon les exigences de son boss, tout en fuyant également cette famille autoritaire et ces fiançailles indésirables qui représentent cette épée Damoclès au dessus de sa tête.  - quelles sont vos principales motivations dans la vie ? De se reconstruire, de vivre sans se retourner constamment sur un passé déchu et noirâtre, de s'appliquer dans un travail qui est devenu son univers et d'essayer d'oublier ce coeur meurtri une seconde fois par cette nouvelle perte, disparue sans explication, attisant les scénarios les plus sombres dans son esprit torturé. - pour vous, qu'est-ce que rockland représente ? Un nouveau départ, un moyen de se détacher, d'oublier la déception qui secoue son être pour l'absence de ce correspondant aimé qui ne lui a plus donnée signe de vie depuis plusieurs mois. - placez les termes suivants dans l'ordre d'importance, selon vous: famille, amitié, amour, argent, estime de soi, carrière. carrière, amour, amitié, estime de soi, famille, argent. - imaginez et décrivez nous une vie idyllique. . - Une réussite dans sa carrière, une vie aventureuse, sans attache...Et ce retour inespéré de celui qui est vrillé dans chaque cellule de son être et qui ne cesse de la tourmenter, en secret.quels sont vos voeux et vos envies pour les cinq prochaines années ? de continuer sur cette ligne tracée, sans qu'il n'y ai d'accrochage qui pourrait l’entraîner dans une spirale infernale.

moving too fast—
- stripped, depeche mode. - i found, amber run. - another love, tom odell. - it's my life, bon jovi. - get lucky, halestorm. - a pain that i'm used to, depeche mode. - my secret friend, iamx, imogen heap. - never say never, the fray. - illusion, vnv nation. - carry on my wayward son, the kansas. - impossible, james arthur. - one last time, ariana grande. - incomplete, backstreet boys. - lights will guide me, farhenhaidt. - walk with the noise, iamx. - never let you down, woodkid & lykke li. - saturn & neptune, sleeping at last. - is this love, whitesnake.

- pseudo/prénom : tine. - âge : 27 frites  :oops: . - pays/région : la belgique pour l'instant mais dans quelques mois, paris. - où avez-vous connu le forum : via bazzart. - vos commentaires : le design est très soigné et le contexte intéressant, j'ai hâte d'évoluer parmi vous  :sad: . - autre : wazaaaaaaa  :oops: .
Code:
[b]Sophia Bush[/b] <t5>//Athéna Winchester</t5>


Dernière édition par Athéna Winchester le Lun 20 Mar - 13:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 17:16

i'll be there soon—

Il n'y avait eu qu'eux deux dans son univers.

Le premier n'était plus qu'une âme spectrale, un souvenir funeste. Deux jumeaux liés par le sang dès leur conception, deux jumeaux différents mais qui se comprenaient comme personne. Deux chevelures chocolatées, deux regards malicieux et sombres. Il avait toujours été confiant, studieux, épris de la stabilité quand elle était plus volage, passionnée et épris de la liberté. Et pourtant ils se comprenaient, passaient tout leur temps ensemble que ce soit enfants ou adolescents. Il prenait sa défense face à une famille à cheval sur les traditions et les convictions, une famille qui avait quittée la Grèce pour se rendre dans cette ville différente, dans un autre continent loin de leurs racines, alors qu'ils n'étaient âgés que d'une dizaine d'années. Des études poussées, presque imposées, un rythme de vie qui ne leur convenait, une famille de laquelle ils commençaient à se détacher, un empire qu'ils ne souhaitaient étreindre. Elle voulait travailler dans le monde de la musique quant lui la justice l'attirait, voulant entamé des études de droits. Mais ils se percutaient sans arrêt contre un mur. La rébellion naquit, les non-dits, l'envie de fuir. Un mariage qui planait telle une ombre au dessus d'elle, un mariage entre fortuné qui arrangeait cette famille, un mariage qu'elle avait toujours repoussée, qu'elle n'avait jamais acceptée. Ce n'était que des mots, des mots qui ne se réaliseraient jamais, des mots que rejetaient avec autant de vigueur son jumeau de sang, réfutant l'idée d'une quelconque union imposée. Il l'avait toujours protégée, l'avait toujours suivie comme son ombre. Jusqu'à cette nuit. Cette terrible nuit.

Une route glacée, une tempête hivernale, une voiture percutée violemment par une autre. L'horreur. L'incompréhension. Deux sentiments qu'elle avait ressentie avec brutalité pendant une soirée avec quelques amis, son coeur s'étant serré, le souffle lui ayant manqué. Elle avait sans doute compris, bien avant ce coup de fil qui lui annonçait cet accident de voiture...Et cette mort. Celle qui brûlait à vif dans sa chair. L'enterrement, le deuil, un adieu qu'elle n'avait jamais su formulée. C'était comme si on avait arrachée une partie de son âme, broyant cette dernière, la laissant sanguinolente. Une plaie qui n'arrivait à cicatriser malgré ces cinq années écoulées, son absence étant un manque qu'elle enfouissait dans sa passion, dans son job. Mais il était toujours là, gravé au plus profond d'elle-même et ce à jamais, la souffrance étant continuelle, n'arrivant à s'apaiser.

Et puis il y avait eu lui, au de travers cet écran, celui qu'elle ne connaissait que par les mots, qui la faisait sourire, rire, celui qui la connaissait autant que son défunt jumeau. Ce n'était qu'un simple échange au départ, quelques phrases hésitantes, une langue qu'elle tentait de lui inculquer...Et elle s'était attachée. Il savait tout d'elle, elle lui racontait ses journées, la pression de sa famille, l'envie de fuir, de se perdre dans sa passion, dans ses rêves enfantins qu'elle pensait illusoires. Il connaissait ses démons, autant qu'elle connaissait les siens et pourtant, elle n'avait jamais osée se dévoiler entièrement. L'âge ingrat qu'était l'adolescence, ce mal être figé dans son épiderme, les questions quant à sa beauté physique. Elle avait envoyée cette simple photo, celle qui ne la représentait, celle d'une amie qu'elle avait à présent perdue de vue. De toute façon, il y avait la distance entre eux. Il habitait dans cette Italie rêvée et fantasmée quand elle effleurait les rues de cette ville qui ne dormait jamais. Elle avait su pour la mort de sa mère adoptive, les coups donnés, cette fuite qu'elle avait suggérée jusqu'à devenir insistante à ce sujet, comme lui savait pour des parents hostiles à un train de vie qui n'était leur, à un mariage duquel elle était entièrement détachée, de la mort de son jumeau qui restait un traumatisme constant. Les années étaient passées, s'étaient écoulées tels des grains de sable dans ce sablier qu'était le temps. Il était son confident le plus précieux et son meilleur ami, mais il était également plus. Beaucoup plus. Ce sentiment, cette flamme qui s'ancrait en elle, malgré cette raison qui lui soufflait que ce n'était un amour possible, un amour à sens unique, un visage qu'elle ne mirerait sans doute jamais, mais au fond, elle continuait d'espérer qu'un jour peut-être, la barrière de l'écran se briserait et qu'elle pourrait plonger dans ses prunelles pour la première fois de son existence et y rester accrocher, jusqu'à la déchéance...C'est ce qu'elle avait espérée. Jusqu'à cette soudaine disparition, ces conversations vides, aucune réponse de sa part et ce pendant quatre longs mois avant qu'elle ne décidait d'arrêter, lui envoyant un dernier message pour signifer qu'elle déménageait dans le maine, un dernier espoir...En vain.


Dernière édition par Athéna Winchester le Lun 20 Mar - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natalia Lindberg
avatar
with my feelings on fire, guess i'm a bad liar

petits mots : 427

⇥ my note-book.
availability: 〉close 2/2 (tate, lexie)
contact book:

MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 17:18

Bienvenue Athéna :scream: Bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 17:19

sophia, la perfection :resp:
bienvenue parmi nous :mini:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 17:55

sophia la plus belle :happy:
bienvenue et n'hésite pas :mini:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 18:23

merci les filles :eyes: :mini:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 18:28

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 19:22

sophia :omg: bienvenue ici :eyes2:
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Holloway
avatar
leave this blue neighbourhood.

petits mots : 624

⇥ my note-book.
availability: free (3/4).
contact book:

MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 19:35

Sophia. :rose: :eyes:
Bienvenue sur le forum, si tu as besoin de quoi que ce soit, on est là pour ça. :omg:
Et j'ai hâte de te lire et d'en savoir plus sur Athéna. :mini:

_________________
Some people can't get success with their art. Some people never feel love in their heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 21:20

merci beaucoup :sad: :eyes2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Dim 19 Mar - 23:15

Sophia! :dead:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche! :mini:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Lun 20 Mar - 11:43

ma chou :mini: :mini: :mini: :mini: :mini: :bed: :wai:

Bienvenue et hâte qu'on rp :dead: :dead: :sad:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Lun 20 Mar - 13:35

merci hazel :eyes2:

chouuuu :bed: :bed: :sex: :sex: :resp: :dead: :sad: :mini:

oui moi aussi j'ai trop hâte de te rendre fou :oops: :bed: :mdr: merci :eyes2:
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Holloway
avatar
leave this blue neighbourhood.

petits mots : 624

⇥ my note-book.
availability: free (3/4).
contact book:

MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Lun 20 Mar - 17:19

J'aime tellement l'idée du personnage. :dead:
J'ai hâte de lire tes rp avec Vince. :siffle:
Validée, bon jeu sur le forum ! :kiss:

_________________
Some people can't get success with their art. Some people never feel love in their heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    Lun 20 Mar - 18:21

oh merci pour la validation et le compliment :dead:

j'espère ne pas te décevoir alors :siffle: :hehe:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ☆ dark in my imagination (éna)    

Revenir en haut Aller en bas
 
☆ dark in my imagination (éna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark in my imagination [Benedict]
» Dark Mechanicum
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» Mamecab, the dark knight
» CoK# Vs Dark ( Victoire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAST FIVE YEARS. :: (gotta have faith) :: easy come easy go :: say you'll remember-
Sauter vers: